La quercétine, un remède contre les allergies

Yeux larmoyants, éternuements intempestifs dès le réveil, nez qui coule continuellement sont légion dès l’arrivée du printemps. Si vous souffrez de la rhinite allergique saisonnière, recourez sans hésitation à la quercétine. Ce remède naturel se révèle efficace pour lutter efficacement contre la pollinose, plus connue sous le nom de rhume des foins.

La quercétine et ses vertus anti-histaminiques

quercétine allergies

La quercétine est un polyphénol naturellement présent dans les fruits et les légumes, qui fait partie de la famille des flavonoïdes. Ces fameux pigments agissant comme de puissants antioxydants apportent une jolie couleur aux végétaux et ont fait l’objet de nombreux rapports scientifiques et leurs effets bénéfiques sur la santé n’est plus à démontrer. En plus de protéger le système cardiovasculaire (1), d’offrir une activité anti-cancéreuse, anti-ulcéreux et anti-inflammatoire (2), la quercétine combat les allergies de manière radicale grâce à ses vertus anti-histaminiques. On doit les traitements actuels destiné à soigner le rhume des foins au scientifique hongrois Albert Szent-Györgyi de Nagyrápolt. Il a en effet découvert cette substance naturelle en 1937, alors qu’il examinait les propriétés biochimiques des flavonoïdes, une grande avancée qui lui a valu d’être récompensé par le prix Nobel de médecine. Depuis, la quercétine est réputée par la communauté scientifique comme le plus performant des polyphénols.

Un quotidien perturbé par le rhume des foins

Les symptômes de la rhinite allergique surviennent à la suite d’une réaction vive de l’organisme à la présence de substances extérieures. Le corps libère instantanément de l’histamine dans le but de se protéger contre les pollens allergènes. Cette molécule de signalisation du système immunitaire provoque dès lors la constriction des voies nasales, donnant alors lieu une immense gêne pour le patient qui ne parvient plus à respirer correctement. Les bronches peuvent parfois être atteintes, ce qui engendre des crises d’asthme. Au printemps, les pollens déplacés par le vent proviennent généralement des arbres. Mais une fois l’été venu, les symptômes ont tendance à perdurer à cause des graminées et des pollens de l’herbe. C’est dire si les allergies peuvent perturber le quotidien des personnes concernées par cette maladie atopique.

Les multiples bienfaits de la quercétine contre les allergies

S’agissant incontestablement de l’un des flavonoïdes les plus actifs, la quercétine est particulièrement indiquée dans la lutte contre les allergies. Elle possède en effet d’innombrables propriétés thérapeutiques, surtout si elle est associée à la vitamine C (3). Le mariage de ces substances organiques améliore nettement l’assimilation de la quercétine et prolonge ses effets. Ses propriétés anti-histaminiques agissent à la source même des réactions allergiques en réduisant la congestion des sinus et l’irritation des yeux. La quercétine inhibe fortement la libération de l’histamine (4) en stabilisant immédiatement les mastocytes, les cellules responsables des réactions indésirables de l’allergie (5). C’est pour cette raison que l’on parle d’antihistaminique. En outre, des études préliminaires évoquent que la quercétine pourrait servir dans le traitement de la rhinite étant donné quelle s’oppose à la libération de l’histamine, même à faible dose. Mieux encore, elle est recommandée pour traiter toutes les formes d’allergies. Asthme (6), allergies alimentaires, eczéma, urticaire, la quercétine apparaît comme un véritable remède miracle. Les démangeaisons, les éternuements et l’écoulement nasal deviennent rapidement moins gênants. Vous respirez enfin et retrouvez finalement goût à la vie.

Les sources naturelles de quercétine sont elles suffisante ?

Malgré le fait que la quercétine ne soit pas considérée comme un nutriment essentiel, il est conseillé de se supplémenter en quercétine, d’un point de vue santé général et donc également pour lutter contre les allergies. Vous trouverez également de la quercétine dans de nombreux aliments, mais toujours en quantité bien trop faible pour un un effet significatif:

  • les oignons rouges (meilleure source naturelle) et jaunes crus,
  • les câpres,
  • la pomme consommée avec la peau
  • … d’autres aliments mais en quantité vraiment plus faible encore

Pour que la quercétine produise tous ses effets, il est primordial de se supplémenter avec une ou deux gélules de 500mg par jours,  au moins un mois avant le printemps. N’hésitez pas à compléter votre alimentation saine et équilibrée avec les aliments riches en quercétine. Celle-ci doit idéalement se poursuivre tout au long de la période de pollinisation, afin d’anticiper les réactions allergiques. Ce puissant antioxydant doit se prendre pendant un mois chaque matin à jeun ou en dehors des repas. Vous obtiendrez ainsi les résultats tant escomptés.

Enfin, les médecins préconisent de combiner la prise de quercétine à celle de la bromelaïne pour une meilleure assimilation et utilisation par l’organisme. Il est parfaitement possible de l’associer également à d’autres médicaments anti-histaminiques. Des études scientifiques ont effectivement rapporté une atténuation plus importante des éternuements, larmoiement et démangeaisons.
Sources :

1- Knekt P, Kumpulainen J, et al. Flavonoid intake and risk of chronic diseases. Am J Clin Nutr. 2002 Sep;76(3):560-8. Texte intégral : http://www.ajcn.org ;

2- Quercetin’s influence on exercise-induced changes in plasma cytokines and muscle and leukocyte cytokine mRNA. Nieman DC, Henson DA, et al. J Appl Physiol. 2007 Nov;103(5):1728-35 ;

3- Stavric B. Quercetin in our diet: from potent mutagen to probable anticarcinogen. Clin Biochem 27, 1994; 45-48 ;

4- Yoshimoto T, Furukawa M, et al. Flavonoids: potent inhibitors of arachidonate 5-lipoxygenase.Biochem Biophys Res Commun 1983 Oct 31;116(2):612-8 ;

5- Thornhill SM, Kelly AM. Natural treatment of perennial allergic rhinitis. Altern Med Rev. 2000 Oct;5(5):448-54. Review ;

6- Foreman J. Mast cells and the actions of flavonoids. J Allergy Clin Immunol 73 (1984) : 769-73.